MakeUp / Beauté / Soins

Une nouvelle routine soin? Mais pourquoi? – Partie 1

Avant que vous lisiez cet article, je tiens tout d'abord à préciser que je n'avais pas l'intention 
d'écrire tout cela, mais que cela s'est fait naturellement. 
Parfois, il est important d'expliquer les choses platement et sans chichis. 
Ce sujet, ma foi plutôt superficiel, est en réalité 
le résultat de pas mal de choses. 
J'ai séparé mon article en 2 car très long, 
je vous invite donc à lire les 2 parties! (Préparez les pop-corns^^)
PARTIE 1  -  PARTIE 2

Comme je sais que certain(e)s d’entre-vous me suivent sur Facebook, vous savez que cela fait déjà un bon moment que je parle de changer ma routine soin (matin et soir). J’en parle, je m’informe mais je n’ai pas encore passé le cap.

Effectivement, ça fait longtemps, car oui, j’ai peur de me tromper de produits, ou d’en faire trop. Alors j’ai décidé non seulement de ne pas faire les choses à moitié, mais aussi de vous demander votre aide. Je sais que les personnes qui me lisent ici sont des personnes qui aiment le partage et qui pourront m’éclairer ou me donner des conseils utiles et pertinents.

Afin d’être tout à fait claire sur le pourquoi du comment, et aussi parce que je crois que tout le monde peut être confronté à ce genre de situation, j’ai voulu expliquer tout mon cheminement. Cela rendra les explications plus claires et les raisons de ces changements ne doivent pas être prises à la légère.

Accrochez-vous, je vais vous raconter ma vie!🙂

♦ ♦ ♦

Depuis toujours, je me suis classée dans la catégorie à peau sèche, sans problème majeur, en tout cas pour le visage (sinon, j’ai un eczéma chronique héréditaire mais pas sur le visage). Au tout début, je ne mettais que de la Nivea sur mon visage, oui oui, la boîte bleue avec la crème hyper épaisse, la Nivea bien connue quoi. Et je n’ai jamais eu à déplorer un quelconque bouton. A cette époque-là, je ne me maquillais pas encore.

Ensuite, je suis passée par l’étape « je me fais belle, je veux me chouchouter, je veux tester des produits ». J’avais donc acheté de nouveaux produits comme une crème de jour, de nuit, une brume, et voilà. Rien de bien spécial, mais ça faisait déjà 3 fois plus de produits à appliquer, même si je n’étais pas régulière. Et là, mini changement, mais pas désagréable : je trouvais ma peau de moins en moins sèche, c’était plutôt une bonne nouvelle. Cependant, j’ai constaté une apparition plus importante de points noirs sur la zone-T. Je ne me souviens plus quel démaquillant j’utilisais, mais il me semble que c’était un Nivea.

Et puis, les envies, les communautés beauté sur Facebook et Youtube m’ayant bien influencée, j’ai voulu passer à des choses soi-disant « plus sérieuses », plus spécifiques, et aujourd’hui, ma routine se compose de produits que je pense ne plus être adaptés à mon type de peau… car mon type de peau a changé et s’est dégradé au fil des mois et des années.

Aujourd’hui, quand je me douche, je nettoie ma peau avec le gel nettoyant DS d’Uriage, il m’avait déjà sauvé la mise auparavant (occasionnellement) et j’ai décidé il y a 2 semaines de le réutiliser dans ma routine. Je pensais (naïvement) que, comme ma peau changeait, il me fallait quelque chose d’efficace pour la nettoyer en profondeur, et cela tous les jours (je crois que c’est ma première erreur). Par contre, je l’utilise avec une brosse très douce (style Tosowoong mais achetée 4$ sur eBay, photo à l’appui) et une mini-brosse/pinceau pour le nez, et j’ai quand même remarqué que cela nettoyait plutôt pas mal, mais en me décapant trop la peau. Donc mauvais à long terme.

DSC08014

DSC08015

A la sortie de la douche, ma peau tiraille beaucoup. Pour l’apaiser j’utilise inconditionnellement l’eau micellaire Bioderma Créaline H2O qui me sert aussi pour le démaquillage global. Ensuite, je vaporise une brume: j’alterne entre l’eau thermale d’Avène et celle d’Uriage pour peaux sensibles.

Etant restée sur l’idée que ma peau était sèche pendant toutes ces années, cela fait maintenant plus d’un an que j’utilise la crème fraîche de Nuxe… la formulation enrichie qui plus est! Et elle me sert de crème de jour et de nuit! Pour l’hydratation de mon contour de l’oeil, je possède la crème à l’avocat de chez Khiel’s (que j’applique deux à trois fois par semaine uniquement).

Pour mieux vous rendre compte de l’état de ma peau au naturel, j’ai pris mon courage à deux mains, et je vous montre ça de plus près sans aucune correction de l’image, je n’ai rien retouché, rien minimisé, rien exagéré, c’est du brut. En sachant que là, elle n’a jamais été dans un état aussi critique, aussi abîmée, aussi moche, disons-le. Âme sensible s’abstenir! J’ai moi-même du mal à croire que je vous montre ça…

DSC07992

DSC07993

DSC07977

DSC07983

Ce que l’on remarque, ce sont les pores dilatés sur les joues et le nez, les points noirs sur le nez et le menton (j’ai aussi des taches de rousseur parmi tous ces joyeux lurons), les zones de sécheresse sur la joue gauche et sur les ailes du nez, des rougeurs, mais aussi un contour de l’oeil pas en grande forme. Mais aussi mon double-menton, mon gros pif, mes sourcils rebelles et ma mine patibulaire.

 

Voici un schéma récapitulatif des produits que j’utilise quotidiennement.

RoutineActuelleAchanger

Il m’arrive aussi à l’occasion d’utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé achetée sur iHerb ainsi qu’une poudre de chez ELF à base d’arbre à thé : la Mineral Blemish Kit à appliquer sur les spots (qui fait plutôt un bon travail).

NAL-00332-1  6807_900px_b_deptimg

 

Tout ça pour dire quoi? Qu’aujourd’hui, malgré mes produits, je constate que je n’ai pas compris ma peau, ses besoins, sa manière de réagir. Pour moi aujourd’hui, je ne connais pas mon type de peau même si j’aurais tendance à dire qu’il s’agit d’une peau mixte avec zones de sécheresses, et sensible… mais sans grande conviction. Quand je demande en magasin si l’on peut me dire mon type de peau, on ne me répond même pas, on me demande plutôt ce dont j’ai besoin, et quels sont mes soucis (pour me vendre des produits bien sûr). Et à ce jour, personne n’a été capable de m’aider! Impossible de connaître mon type de peau et d’avoir confirmation.

Alors j’ai essayé de me renseigner tant bien que mal sur le net car je me sentais totalement perdue. Il y a énormément de quizz/tests ou d’articles pour vous aider à trouver votre type de peau. Voici les résulats… parfois complètement opposés. Honnêtement, je ne recommanderais aucun de ces tests, ils posent le même genre de questions et surtout ne tient pas compte que l’on peut se tromper (par exemple : « sur quel genre de crème vous tournez-vous habituellement? » si comme dans mon cas vous répondez des textures baumes, riches, mais que vous savez que ce n’est pas ce qui vous convient, ils considèrent que c’est une information juste et vous coltine la peau sèche en résultat => n’importe nawak).

Les résultats des différents tests en image…

AuFéminin
Au Féminin
Doctissimo
Doctissimo
Elle
Elle.fr

Mademoizelle
Mademoizelle

Journal des Femmes
Journal Des Femmes

Bref, vous l’aurez compris, pas simple de se fier à ce genre de tests. Alors, j’ai préféré vérifier selon des critères immuables et en me documentant avec des articles et vidéos:

Et voici les liens vers les tests (comme ça vous allez rire un peu) :

Du coup, pour le type de peau, je pencherais sur ma première déduction, qui serait effectivement une peau mixte à tendance sèche… ouais ouais.🙂

Bien sûr, le changement de produits n’est pas seul responsable dans cette histoire.

Pour celles qui me connaissent un peu plus, vous savez que la fin de l’année 2013 et le début de cette année 2014 a été plus qu’éprouvant pour moi psychologiquement parlant. Et j’ai du faire face à pas mal de choses. Cela peut vous paraître anodin, mais croyez-moi, je ne souhaite cela à personne. Je suis persuadée que ces angoisses, ces peurs, ces crises, ces fragilités m’ont affaiblie, et combinées à une compensation sur la nourriture, je me suis malmenée depuis quelques mois.

Pendant une bonne grosse période d’environ 2 mois, juste avant les fêtes, j’ai littéralement noyé mon chagrin dans les pâtisseries, les boissons sucrées et les apéros interminables… moi qui n’aimais rien de tout cela (à part les apéros peut-être), voilà que je m’embarque dans une spirale de réconfort à double-tranchant. Ce n’est seulement qu’après les fêtes que ma peau a pris le contre-coup. Comme si mon corps essayait de se débarrasser des toutes ces choses inhabituelles que je lui avais fait gober.

Et de fait, mes boutons étaient plus fréquents, plus imposants, plus longs à faire disparaître, mais aussi sont apparus encore plus de points noirs sur le nez et le menton, et des zones de mon visage sont devenues soit plus grasses soit très sèches…. tout ça à la fois.

Je n’ai jamais du faire face à de l’acné ou des problèmes hormonaux, ou que sais-je encore. Et pour moi, c’est la croix et la bannière en ce moment pour retrouver une peau normale et équilibrée…

Vous allez très certainement me dire (et vous aurez raison) d’arrêter de manger ces cochonneries. J’ai déjà arrêté quasi tout, excepté un petit plaisir de temps à autres, un petit snack salé, une boisson sucrée (même si j’essaye de prendre toujours du light/zéro). Mais rien à voir avec le début de l’année, je mange beaucoup plus de fruits, je bois du thé vert… bref, je me ressaisis un peu. Je dois m’alimenter correctement, et je le sais déjà. Inutile d’insister.

Un mental fragile et anxieux, une mauvaise alimentation, un changement de vie, tout cela a joué dans le bouleversement que subit ma peau. J’en suis consciente, et malheureusement, c’est la vie. Je ne peux pas revenir en arrière et je dois composer avec.

Ce qui m’amène ici aujourd’hui, ce n’est bien entendu pas pour vous demander la charité, la pitié ou la compassion. Je ne veux pas verser dans le pathos mielleux et dégoulinant de calinous… NEIN! ^^ A défaut d’avoir eu des amis sur qui compter (ce qui m’a également très fort affectée je ne vous le cache pas, et encore aujourd’hui d’ailleurs), j’ai du compter sur moi-même pendant ces mois-ci, j’ai du puiser dans mes ressources déjà très maigres, et je m’en sors comme je peux. Aujourd’hui, je retrouve le goût de vivre avec un projet, un rêve auquel je m’accroche et que je voudrais réaliser par-dessus tout. Il a une importance capitale voire vitale dans ma vie. Cela prend du temps et de l’investissement (recherches sans cesse de nouvelles idées pour y parvenir et financièrement aussi car aucune aide ne peut m’être octroyée à ce jour), mais je veux y arriver. Le jeu en vaut la chandelle. Et tous les espoirs sont permis.

Par contre, ce que je recherche en écrivant toutes ces choses qui, comme vous pouvez le deviner, ne me rendent pas spécialement heureuse, c’est de savoir si vous avez également vécu des situations similaires dans votre vie, si vous avez aussi rencontré des périodes où votre peau/votre corps se rebellent et vous font comprendre qu’il y a manifestement un problème. Si oui, comment avez-vous gérer cela? Comment avez-vous résolu le problème, ou peut-être pas…? Parlons-en, cela peut faire du bien, et cela pourrait peut-être aider d’autres personnes dans le même cas.

Bien entendu, c’est également pour avoir vos avis sur les produits que j’ai décidé de me procurer (à découvrir dans la PARTIE 2 – nouvelle routine coréenne), cela me serait extrêmement utile! Alors n’hésitez pas à me conseiller, à m’aiguiller peut-être vers d’autres produits que vous connaissez ou dont vous avez entendu du bien. Je prendrai le temps qu’il faudra pour bien choisir mes futurs alliés car je crois fortement au fait qu’une jolie peau augmente la confiance en soi. Et j’en ai bien besoin! ^^

Est-ce que vous aussi vous avez l’impression que l’image que nous renvoie le miroir chaque matin est déterminante pour bien commencer la journée, et pour se sentir en phase totale avec soi? Moi je le crois. Et ce que je vois ne me plaît pas, ce que je ressens sur ma peau non plus. Elle me fait souffrir, elle me renvoie le boomerang en pleine face! (haha)

Je crois que, de tous les articles que j’ai pu écrire sur mon blog, c’est de loin le plus long et le plus personnel. Et pour cause, la situation me semble grave à mon échelle. Je sais bien que ma peau n’est pas non plus la pire de la Terre entière, mais ma confiance en moi a été soigneusement émiettée au long de l’année 2013, et maintenant que mon combat pour retrouver ma force et ma confiance en moi paye, j’aimerais pouvoir compter aussi sur ma bonne bouille (parce que je crois que je ne suis pas non plus être la plus laide créature de l’Univers). J’aimerais tellement me lever le matin en me regardant sans honte devant mon miroir. Je voudrais avoir une peau nette et respirant la santé et la bonne humeur (encore heureux que je n’ai pas évoqué mon rapport à mon corps, on serait parti pour 15 pages de blabla)!

Maintenant que le décor est planté, je vous laisse ici et on se retrouve pour la deuxième et dernière partie de cet article sur cette nouvelle routine soin. Je vous parlerai des produits que j’ai sélectionné pour ma nouvelle routine coréenne.

♦ ♦ ♦

N’hésitez pas à déjà commenter et me donner tous vos bons conseils sous ce billet. Merci🙂

♦ ♦ ♦

 

 

5 réflexions au sujet de « Une nouvelle routine soin? Mais pourquoi? – Partie 1 »

  1. Ma choupette je viens de lire la première partie et je suis quasi sure que tu as une peau mixte mais déshydratée et non sèche🙂 ta peau manque d’eau🙂 Voila mon avis❤ Je file lire la partie 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s